-
-
Mercredi, 25 Mars, 2020

Clément Chevrier : « J’ai déjà été confiné en janvier à Abu Dhabi »

Plus une seule classique, pas de Giro et le Tour de France serait concerné. Les coursiers sont dans l’inquiétude.
 

Clément Chevrier Cycliste professionnel chez AG2R La Mondiale

«Comme tout le monde, je suis confiné. Je vis avec ma compagne dans un appartement à Chambéry. Elle télétravaille et j’essaie de m’entraîner du mieux possible. Nous sommes en permanence en contact avec nos entraîneurs afin d’établir un programme cohérent. Pour l’instant, ça va car, à la différence de certains dans l’équipe, j’ai débuté ma saison début janvier, j’ai donc des jours de course dans les jambes. D’ailleurs, j’ai même eu le droit au premier confinement à Abu Dhabi, lors de l’UAE Tour. C’était assez surréaliste d’être enfermé dans un hôtel. Mais bon, nous ne sommes pas restés aussi longtemps que les gars de Groupama FDJ ou Cofidis. Évidemment, mon programme est pour l’instant en stand-by. Je devais participer au Tour de Catalogne, au Tour du Pays basque et ensuite aux classiques ardennaises (Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège). Enfin, il y avait le Giro, mais tout cela est compromis aujourd’hui. Cela va être difficile de garder la condition si tout cela dure trop longtemps. De fait, j’essaie de me dire que c’est une coupure hivernale comme nous en avons chaque année. Je fais un peu de footing autour de mon immeuble (tant que c’est possible), du renforcement musculaire… Sinon, il y a le home-trainer connecté. Cela me permet de rouler entre 45 minutes et une 1 h 30 par jour. C’est assez ludique car, sur l’écran, on peut participer avec d’autres gars du peloton international à des courses connues ou inventées. Il y a, par exemple, la possibilité de se retrouver sur le parcours des championnats du monde en 2018, qui avaient lieu à Innsbruck en Autriche. Il y a une belle bosse à franchir dans le final. Il y a aussi la montée de l’Alpe-d’Huez. C’est sympa, mais bon, reste tout de même que cette période peut être compliquée pour certains. Notamment ceux qui sont en fin de contrat comme moi. Si je ne montre pas ma valeur sur la route, comment convaincre mes employeurs de me garder ? »

×