voile

Le skippeur morlaisien n’a pas dormi plus de 20 minutes d’affilée en dix jours. éloi Stichelbaut
Sébastien Simon retrouve le plaisir de la mer après un confinement difficile. © Martin Viezzer/Arkéa Paprec
Michel Desjoyeaux à Port-la-Forêt (Finistère), le 17 octobre 2018. (Photo : Fred Tanneau/AFP)
-
Les Springboks soulevant le 3e trophée de leur histoire. Matthew Childs/Reuters
Avec Joan Mulloy, Alexia Barrier (4myplanet) forme le seul duo féminin de la compétition. Damien Meyer/AFP
Aloïse Retornaz s’occupe de la tactique et de la stratégie, tandis que Camille Lecointre, à la barre, gère la vitesse et le réglage. Lynne Sladky/SIPA/AP Photo
Photo : The Yomiuri Shimbun
 «	C’est plus une question de moral que de force physique. À 73 ans, on a encore de beaux jours devant soi. » S. Salom Gomis /AFP
Le skippeur avant le départ des Sables-d’Olonne, le 29 juin 2018. Damien Meyer/AFP

Pages

×